Carpaccio de saumon de norvège à la japonaise

recette_588Ingrédients pour 4 personnes
– 400 g de filet de Saumon de Norvège
– 50 cm env. de kombu (algue géante séchée ou varech)
– Citron jaune ou vert
– Huile d’olive extra vierge
– Vinaigre
– sel
– poivre
Légumes d’accompagnement
– Daikon (radis japonais)
– Oignons verts
– Persil japonais
– Feuilles de shiso (menthe rouge)

Préparation
1) Essuyer l’algue à l’aide d’un papier absorbant ou d’un tissu imbibé de vinaigre.
2) Couper le Saumon de Norvège en tranches de 3-4 mm d’épaisseur.
3) Placer l’algue sur une surface plane et y disposer les tranches de Saumon de Norvège en veillant à ne pas les faire se chevaucher. Rouler l’algue très serrée afin que la chair du poisson adhère bien à l’algue. Continuer jusqu’à épuisement des tranches de Saumon de Norvège et terminer en enveloppant le tout d’un film plastique alimentaire de façon bien hermétique. Placer une nuit au réfrigérateur afin que la chair du Saumon de Norvège s’imprègne de l’arôme du kombu.
4) Avant de servir, préparer les légumes d’accompagnement.
5) Couper le radis japonais, les oignons verts et la menthe rouge en brunoise. Couper le persil. Plonger l’ensemble des légumes dans de l’eau glacée.
6) Sécher les légumes au papier absorbant, saler et poivrer très légèrement.
7) Extraire le jus du citron (jaune ou vert), y ajouter une petite quantité d’huile d’olive et verser sur les légumes.
8) Ouvrir l’algue renfermant les tranches de Saumon de Norvège. Extraire ces dernières et les placer sur les légumes. Ajouter huile d’olive, sel, poivre et servir avec du citron.

Publicités
Publié dans Recette Cuisine | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 commentaire

Une nouvelle étude démontre les dangers des antidépresseurs pour l’environnement

antidepresseurs-nocifs-ou-incontournablesLes antidépresseurs sauvent la vie de nombreuses personnes chaque année. Malheureusement, ils représentent également un danger actif pour la faune aquatique et l’environnement.

Une fois son rôle accompli, un antidépresseur ne s’arrête malheureusement pas à la frontière du corps de son consommateur. Relâchés dans les urines, on retrouve la trace de ces médicaments partout dans la nature, avec un impact non négligeable sur la faune marine. Une équipe de chercheurs vient en effet de révéler les nombreux changements induits par ces molécules sur les créatures aquatiques.

Une catastrophe écologique
« Notre faune aquatique baigne dans une soupe d’antidépresseurs », s’inquiète Alex Ford, biologiste à l’institut de biologie marine de Portsmouth. « On trouve des antidépresseurs et des anxiolytiques partout : dans les égouts, les eaux de surface, les eaux souterraines, l’eau potable, les sols,  ils s’accumulent actuellement dans les tissus de la vie sauvage. » Et malheureusement, la présence de ces médicaments dans les organismes n’est pas sans conséquence.

« Des études menées en laboratoire indiquent des changements au niveau de la reproduction, de la croissance, de la rapidité de maturation, du métabolisme, de l’immunité, des habitudes alimentaires, de la façon dont l’animal se meut, de ses couleurs et de son comportement », avertit-il. La liste est longue et ne date pas d’aujourd’hui. Avec sa collègue Helena Herrera, Ford décide donc de tirer la sonnette d’alarme en invitant à multiplier les études sur le sujet au plus vite.

Une augmentation de la prise d’antidépresseurs
Il ne fait aucun doute que cette forme de médication aide à sauver la vie de nombreux individus chaque année. Toutefois, le chercheur s’inquiète du nombre de personnes grandissant choisissant d’opter pour cette solution. Une étude publiée en 2016 révèle une hausse de 26% dans l’usage des antidépresseurs chez les enfants et les adolescents aux États-Unis entre 2005 et 2012, et de 54% au Royaume-Uni durant la même période.

En France, en 2005, près de 15% des jeunes de 17 ans avaient déjà eu recours aux psychotropes, souvent sans prescription de leur médecin. La catastrophe environnementale résultante qui se déroule actuellement sous nos yeux nous appelle à requestionner la nécessité de la prescription de ces médicaments chez certains individus. Des dispositifs de collecte des médicaments usagés sont déjà en place dans de nombreuses parties du monde, mais ne seront pas suffisants.

« Ces substances ne font pas l’objet de régulations prenant en compte la gestion des eaux usagées, et les méthodes analytiques de détection commencent tout juste à être disponibles », écrivent les chercheurs dans leur rapport. Sensibiliser les médecins et les patients à ces problèmes et inviter à envisager la réduction progressive de cette médication chez les individus les moins fragiles devient une urgence.

Publié dans Texte Santé | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Comment DHL a testé la livraison de médicaments par drone en Afrique

bbolzpx-img.jpgDurant six mois, DHL a livré des médicaments par drone sur une île du lac Victoria au coeur de l’Afrique. Le petit avion-robot, qui décolle et atterrit à la verticale, mettait en moyenne 40 minutes pour parcourir les 60 km reliant le continent à l’île.

Alors qu’en Europe, les autorités s’inquiètent des drones survolant sans contrôle des zones sensibles, en Afrique, ils peuvent révolutionner la livraison de médicaments ou de résultats d’analyses dans des régions isolées. Une île située sur le lac Victoria, le plus grand d’Afrique (68.100 km2, plus de deux fois la superficie de la Belgique) a bénéficié durant six mois d’un service régulier de livraison de médicaments par drone. Ce petit avion-robot livrait sa précieuse cargaison en moins d’une heure au lieu de plusieurs heures par les voies routières et maritimes habituelles.

Le test a été mené conjointement par le coursier international DHL (filiale de Deutsche Post, la Poste allemande), l’agence de coopération internationale allemande et le fabricant de drones Wingcopter. Durant ses six mois de test, le drone, qui décolle et atterrit à la verticale, parcourait les 60 km qui séparent le continent de l’île d’Ukerewe en 40 minutes en moyenne. Durant la période, il a parcouru 2200 km, effectué plus de 180 décollages et atterrissages et volé durant 2000 minutes environ au total.

Le drone peut voler jusqu’à 130 km/h
Les quelque 400.000 habitants de l’île ne bénéficient en effet que d’un accès extrêmement limité aux soins médicaux. Cette situation s’explique par des infrastructures de transport insuffisantes et l’impraticabilité des terrains.

L’île desservie par cette livraison express de médicaments est habituellement reliée par ferry en trois heures et demie à la grande ville de Mwanza la plus proche. Par la route, il faut six heures pour parcourir les 240 km qui relient Mwanza jusqu’au point de départ d’un autre ferry qui n’a plus que 3,8 km à traverser pour joindre l’île située près de continent à cet endroit. Mais, dans les deux cas, la longueur du trajet et le mauvais état des infrastructures rendent impossibles l’approvisionnement en médicaments d’urgence.

Le drone revenait de l’île avec des prélèvements pour analyse
Une fois ses produits livrés sur l’île, le drone récupérait pour le vol de retour des prélèvements pour analyse de sang pour les acheminer sur le continent où ils étaient traités en laboratoire.

Selon ses promoteurs, ce test permettrait aussi de résoudre d’autres défis liés à la santé publique en Afrique. L’enjeu ?   Lutter plus efficacement contre les maladies pandémiques telles qu’Ebola en ralentissant leur propagation par la livraison rapide des médicaments adéquats sur les régions atteintes.

Publié dans Actualité Divers | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 commentaire

Que va t’il se passe sur la chaine

Publié dans Vidéo Humour | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le bide

Publié dans Vidéo Humour | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Les geeks

Publié dans Vidéo Humour | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le café

Publié dans Vidéo Humour | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire